Le Figaro

Le journal du mercato : le PSG vise une pépite japonaise

Kubo, un Japonais bientôt à Paris ?

Il a 16 ans, a passé une partie de sa formation à la Masia, le centre de formation du FC Barcelone et joue désormais en professionnel au FC Tokyo. Takefusa Kubo est considéré comme le nouveau joyau du football japonais et l’aura de son talent a traversé les continents. France Football informe que le Paris Saint-Germain, comme nombre de grands clubs européens, s’intéresse à celui qui est surnommé le «Messi japonais». Antero Henrique, directeur sportif du club français, serait entré en contact avec l’entourage de Kubo. Autre preuve de la précocité du talent du joueur : il a joué la Coupe du monde U20, à domicile, à seulement 15 ans.

Le PSG pense à Weigl en remplacement de Thiago Motta

Au fil des saisons, le remplacement de Thiago Motta (35 ans) apparaît toujours un peu plus évident. Ce ne sont pas sa courante blessure et son indisponibilité jusqu’en janvier 2018 qui vont freiner le processus. La direction du Paris Saint-Germain aurait coché le nom de Julian Weigl pour suppléer le milieu défensif italien. Le joueur de Dortmund, selon Téléfoot, n’arrivera pas dans la capitale française pour moins de 40 millions d’euros. À 22 ans, le droitier a déjà joué deux saisons pleines devant le «Mur Jaune» et a connu les sélections allemandes U19, U20, Espoir et Sénior. Le profil de Weigl est différent du numéro huit parisien : moins expérimenté mais plus porté vers l’avant.

Monaco aussi aurait ciblé un fort potentiel argentin

Le PSG serait donc tenté par un pari asiatique. L’AS Monaco l’est par un attaquant argentin : Lautaro Martinez (20 ans). Ce buteur du Racing (dix réalisations en 36 rencontres depuis sa signature professionnelle, en 2015) est un international U20 et est courtisé par Manchester United et le Borussia Dortmund. Olé, média argentin, révèle que les dirigeants de Martinez (1m75) réclameraient 15 millions d’euros.

Le Real s’obstine à recruter De Gea

Selon les journalistes de la radio espagnole , les dirigeants du Real Madrid devraient proposer une nouvelle offre à leurs homologues de Manchester United, pour enfin recruter David de Gea (27 ans, 1m92). Le 31 août 2015, la venue du gardien international, dans la capitale du pays, avait été annulée pour quelques minutes. Les Mancuniens n’avaient pas envoyé les documents, nécessaires au transfert, à temps. De Gea compte 370 matches professionnels et est aujourd’hui considéré comme un des tous meilleurs gardiens du monde. L’achat coûterait 70 millions d’euros à Florentino Pérez, président merengue.

mehr lesen

Syrie: la phase active de l’opération militaire s’achève (Moscou)

La «phase active de l’opération militaire» en Syrie, où l’armée russe intervient en soutien au régime de Bachar el-Assad, «s’achève», a indiqué aujourd’hui le chef d’Etat major de l’armée russe Valéri Guerassimov.

«La phase active de l’opération militaire en Syrie s’achève. Bien qu’il reste toute une série de problèmes, cette étape arrive à sa conclusion logique», a-t-il déclaré, cité par les agences russes lors d’une réunion à Sotchi (sud-ouest de la Russie) avec ses homologues iranien et turc à la veille d’un sommet des présidents de ces trois pays.

LIRE AUSSI :

» 

mehr lesen

Pollution radioactive: aucun incident sur les installations russes

La Russie n’a enregistré «aucun incident ni panne» sur ses installations nucléaires malgré la pollution radioactive au ruthénium-106 détectée par les services météorologiques du pays, a assuré aujourd’hui le conglomérat nucléaire public russe Rosatom.

Cette annonce, diffusée par le service de presse du groupe, intervient

mehr lesen

Ben Arfa et le geste de Fekir : «J’ai peur que le foot soit devenu trop sérieux»

«Je pense sincèrement qu’il l’a fait sans arrière-pensée, emporté par le jeu. Le problème, c’est qu’en face ils n’étaient pas forcément très réceptifs. C’est ce qui a entraîné ce raffut pour un geste qui n’était ni violent, ni méchant, ni vulgaire. A la limite, là où Fekir a le plus chambré, c’est quelques secondes plus tôt face à Ruffier sur ses feintes avant de tirer, poursuit Ben Arfa. Mais j’en reviens à ma thèse: “Peut-on encore rire sur un terrain sans passer forcément pour un provocateur ?” J’ai peur que le foot soit devenu trop sérieux et que le chambrage soit de plus en plus mal vu», a déclaré Hatem Ben Arfa dans France Football , qui avait débouché sur l’envahissement du terrain par les fans des Verts.

mehr lesen

Nigeria: au moins 50 morts dans un attentat-suicide

Au moins 50 personnes ont été tuées ce mardi dans un attentat suicide attribué au groupe djihadiste Boko Haram qui a frappé une mosquée de Mubi, un des plus meurtriers perpétré dans le nord-est du Nigeria depuis des mois. L’explosion s’est produite durant les prières du matin à la mosquée de Madina à Mubi, ville frontalière du Cameroun à envion 200 km au nord de la capitale de l’Etat d’Adamawa, Yola. „Pour l’instant nous avons au moins 50 morts“ et plusieurs blessés, a déclaré à l’AFP le porte-parole de la police de l’Adamawa, Othman Abubakar. Le kamikaze „s’est mêlé aux fidèles“ pour entrer dans la mosquée et „a déclenché ses explosifs“ durant les prières, a précisé ce responsable.

L’attentat n’a pas été revendiqué mais porte la marque de Boko Haram, qui mène régulièrement des attaques contre des villages et des attentats-suicides. L’insurrection qui dure depuis huit ans a fait au moins 20.000 morts et 2,6 millions de déplacés dans le nord-est du Nigeria. „Nous connaissons tous la tendance, nous ne soupçonnons personne en particulier, mais nous connaissons ceux qui sont derrière ces attaques“, a commenté Othman Abubakar sans pour autant nommer le groupe jihadiste.

Plus tôt, le responsable de l’Agence de gestion des urgences (Sema) de l’Etat d’Adamawa, Haruna Furo, et le président du gouvernement local de Mubi nord, Musa Hamad Bello, avaient confirmé l’attaque à l’AFP en faisant état d’une quinzaine de morts, mais avaient précisé que le bilan pourrait encore s’alourdir.

C’est l’attentat le plus meurtrier perpétré dans la région du nord-est depuis

mehr lesen

Indonésie: un Français condamné pour 14g de haschisch

Un étudiant français arrêté en juin à son arrivée à Bali avec 14 grammes de haschisch a été condamné aujourd’hui à cinq ans de prison ferme en Indonésie, pays dont la législation anti-drogue est l’une des plus sévères au monde.

Anthony Lambert, 23 ans, a été reconnu coupable de détention et trafic de drogue par un tribunal de Denpasar, la capitale de Bali, île la plus touristique de l’archipel d’Asie du Sud-Est.

Le jeune homme avait été appréhendé à son arrivée à l’aéroport international de Denpasar, en provenance de Kuala Lumpur. Des douaniers avaient découvert le haschisch dans son bagage et un petit sachet contenant de la résine de cannabis.

«Nous condamnons le prévenu Anthony Lambert à cinq ans de prison et une amende d’un milliard de roupies (63.000 euros)», a déclaré le président du tribunal, Made Pasek. L’avocate du Français, Panda Maya Putu Arsanti, s’est déclarée insatisfaite du jugement et se laisse une semaine pour décider ou non de faire appel.

Pour une telle quantité de drogue, la peine maximale encourue est de 20 ans d’emprisonnement. En Indonésie, la détention et le trafic de drogue même en petites quantités sont passible de lourdes sanctions pouvant aller jusqu’à la peine de mort.

Dans ce pays, des dizaines de condamnés à la peine capitale pour trafic de stupéfiants,

mehr lesen

Plomb dans l’eau: une priorité de santé

La réduction de l’exposition au plomb dans l’eau courante «reste un objectif prioritaire de santé publique» passant par une combinaison d’actions, souligne aujourd’hui l’Anses, estimant que le recours aux orthophosphates n’est pas toujours suffisant.

La présence de plomb dans l’eau potable est essentiellement liée aux matériaux constituant encore certains réseaux de distribution, dans l’habitat ancien, rappelle l’Agence nationale de sécurité sanitaire dans un avis.

» LIRE AUSSI NOTRE GRAND-ANGLE – 

mehr lesen

Facture du Brexit: Londres prêt à améliorer son offre

Le gouvernement britannique est prêt à améliorer son offre pour régler la facture du Brexit en échange de garanties de la part de Bruxelles sur un futur accord commercial entre le Royaume-Uni et l’UE, ont indiqué mardi des sources concordantes. La décision a été prise à l’issue d’un „conseil de guerre“ sur le Brexit qui a réuni lundi la Première ministre Theresa May et plusieurs de ses ministres, dont les Brexiters Boris Johnson (Affaires étrangères) et David Davis (Brexit), indiquent plusieurs médias, dont la BBC et le Times. Theresa May a obtenu à cette occasion l’accord de ses ministres pour doubler l’offre financière destinée au règlement de la facture du divorce, qui passerait ainsi à une quarantaine de milliards d’euros, avance le Times.

L’UE demande elle une somme de 50 à 60 milliards d’euros. Une source gouvernementale a confirmé à l’AFP que les ministres étaient tombés d’accord pour augmenter l’offre proposée à Bruxelles, sans donner de chiffre. En contrepartie de cette rallonge, Londres souhaiterait obtenir de Bruxelles des garanties sur la signature d’un „bon“ accord sur la future relation commerciale entre le Royaume-Uni et l’UE, indique The Independent. „Rien n’est convenu tant que tout n’a pas été convenu dans les négociations avec l’UE“, a souligné à ce propos une autre source à Downing Street. „Comme la Première ministre l’a dit (…), le Royaume-Uni et l’UE doivent avancer ensemble“, a-t-elle ajouté.

Le montant de la facture du divorce fait partie des trois dossiers, avec les conséquences du Brexit pour l’Irlande et le sort des expatriés européens et britanniques, que Bruxelles souhaite voir bouclés avant de passer à la deuxième phase des négociations sur la future relation entre le Royaume-Uni et l’UE. Le président du Conseil européen, Donald Tusk, a donné aux Britanniques jusqu’à „début décembre au plus tard“ pour progresser dans cette première phase. Le négociateur en chef de l’Union européenne pour le Brexit, Michel Barnier, a quant à lui assuré lundi que l’UE était prête à offrir au Royaume-Uni „le plus ambitieux“ des accords commerciaux après son départ, à condition que Londres respecte les strictes conditions européennes. 

LIRE AUSSI: 

mehr lesen

Ligue des champions: ces cadors au bord du gouffre

Si le Celtic, Anderlecht et Feyenoord sont d’ores et déjà éliminés de la Ligue des champions avant même le début de la 5e journée, des noms prestigieux pourraient garnir cette semaine le contingent des grands déçus de l’édition 2017-2018. Trois quarts de finalistes de la saison dernière sont même en grand danger. Petit tour d’horizon de ces équipes habituées à briller au printemps et tout proche de disparaître avant même le début de l’hiver.

Dortmund, le plus mal embarqué

Eliminé par Monaco en quarts de finale la saison dernière (2-3, 3-1), le Borussia Dortmund semble voué à être la victime du «groupe de la mort». Après deux piteux nuls contre l’APOEL Nicosie (1-1), les partenaires d’Aubameyang accueillent Tottenham, déjà qualifié, avec le moral en berne – une victoire lors des 8 derniers matches – et les jambes tremblantes. Avec cinq points de retard sur la deuxième place occupée par le Real Madrid, la sortie de route est peut-être bien au prochain virage. Si les hommes de Zidane s’imposent à Chypre ce mardi, les portes des 8es se fermeront définitivement sous le nez de Dortmund. En C1, ce serait une première pour le club de la Ruhr depuis 2012 ! En cas de victoire et de faux-pas des Madrilènes, tout se jouera à Santiago Bernabeu le 6 décembre prochain. Avec un avantage certain pour , solide leader de la Liga et invaincu depuis la Super Coupe d’Espagne en ouverture de la saison, n’a besoin que d’un point, pour s’assurer la première place du groupe. Un mauvais résultat pour Dybala et consorts relancerait alors totalement le suspense pour la deuxième place. Car le Sporting n’est qu’à trois points derrière avant de recevoir l’Olympiakos. Le finaliste de l’an passé n’est pas encore en danger. Mais il pourrait très vite s’y retrouver. Avec une dernière journée (Olympiakos-Juventus et Barcelone-Sporting) très indécise et piégeuse.

mehr lesen

Cambadélis réagit au tweet antisémite de Filoche

mehr lesen


Quelle: lefigaro.fr