Le Figaro

Bygmalion: prison avec sursis et inéligibilité requis contre l’ex-maire de Saint-Maur

Le parquet de Créteil (Val-de-Marne) a requis lundi un an d’emprisonnement avec sursis et trois ans d’inéligibilité à l’encontre d’Henri Plagnol, l’ex-maire de Saint-Maur-des-Fossés, soupçonné d’avoir cautionné un système de fausses factures émanant d’une filiale de Bygmalion.

L’ancien édile divers droite (2008-2014), ex-secrétaire d’État, était poursuivi pour complicité de détournement de fonds publics et d’usage de faux. Des délits reprochés à trois de ses collaboratrices, contre lesquelles le parquet a réclamé de cinq mois et un an d’emprisonnement avec sursis.

En cause, un marché de communication passé entre la ville de Saint-Maur et l’agence Idéepôle, filiale de Bygmalion, qui a engendré l’édition d’une soixantaine de factures entre 2009 et 2013.

Parmi elles, six étaient litigieuses, pour presque 280.000 euros de dépenses douteuses. Les documents, que certains fonctionnaires refusaient de signer, concernaient des guides municipaux, facturés avec des surplus pour „frais d’urgence“ ou de „conseil post-création“ difficilement justifiables.

Le procès a reposé les questions de la polémique lancée en 2013 par l’actuel maire Les Républicains de Saint-Maur, Sylvain Berrios, alors conseiller municipal. Cet argent a-t-il servi à financer la campagne législative d’Henri Plagnol en 2012?

„Il n’y a pas eu d’enrichissement personnel“, a jugé le parquet dans ses réquisitions. Mais „les actes commis ont conduit la mairie de Saint-Maur à payer des choses indues à la société Idéepôle“, et le maire a „ignoré les alertes“ de certains employés municipaux, a estimé la vice-procureure.

„Je n’ai jamais été associé de près ou de loin à la facturation d’Idéepole“, s’est défendu Henri Plagnol.

Il a crié au complot politique, fomenté selon lui par son adjoint frondeur de l’époque, Sylvain Berrios. Ce dernier, copéiste au sein de l’ex-UMP, vient à l’époque de lui ravir son siège de député, et il prendra un an plus tard la mairie.

„Vous pensez vraiment que je vais remettre ma communication personnelle à cette société où gravitent des proches de Jean-François Copé ?“, a lancé Henri Plagnol, en rappelant ses convictions „centristes“ et son „désaccord profond et public avec la ligne Sarkozy-Copé“ à l’UMP à l’époque.

Les sommes en jeu représentent „moins d’une demi-journée de la dépense publique de Saint-Maur“ selon lui, et son rôle de maire „n’était pas d’éplucher les factures“.

Il a par ailleurs rappelé avoir passé son mandat de maire à „assainir les finances“ d’une ville „gorgée d’emprunts toxiques“, avec un endettement par habitant parmi les plus élevés de France.

Le parquet a également requis 15 mois d’emprisonnement, dont neuf avec sursis, contre Bastien Millot, le fondateur de Bygmalion, poursuivi pour recel de détournement de fonds. Et réclamé dix mois avec sursis contre un employé d’Idéepôle.

La société Bygmalion est également impliquée dans l’affaire des comptes de campagne de l’ancien président Nicolas Sarkozy.

mehr lesen

Attentats: jusqu’à 30.000 euros pour „préjudice de mort imminente“

Jusqu’à 30.000 euros pour „préjudice d’angoisse de mort imminente“, des indemnisations pour les proches de personnes décédées: le Fonds pour les victimes du terrorisme a dévoilé lundi les modalités de nouvelles indemnisations, provoquant la colère d’avocats de victimes.

Le conseil d’administration du Fonds de garantie des victimes d’actes de terrorisme et d’autres infractions (FGTI) était réuni pour décider des modalités de mise en oeuvre et d’éligibilité de deux nouveaux préjudices spécifiques aux victimes du terrorisme, reconnus en mars par le Fonds.

Le „préjudice d’angoisse de mort imminente“ vise à „prendre en compte l’angoisse intense des victimes qui ont vu venir la mort“, a expliqué le directeur général du Fonds, Julien Rencki.

Ce préjudice sera présumé pour les victimes décédées, et établi par un expert médical indépendant pour les blessés, physiquement ou psychologiquement. Il sera compris entre 5.000 et 30.000 euros.

Le second préjudice concerne les proches des victimes décédées: „On indemnise l’attente et l’inquiétude que les proches des personnes décédées ont ressenties“, précise Julien Rencki. Ils pourront bénéficier d’une indemnisation comprise entre 2.000 et 5.000 euros.

Le Fonds a par ailleurs décidé de modifier les modalités d’une indemnisation existante, le „préjudice exceptionnel spécifique aux victimes du terrorisme“ (PESVT) qui ne concernera dans le futur que les victimes directes des attentats. „C’est une mesure qui ne concerne pas les dossiers en cours : pour les attentats passés, le PESVT continuera à être versé“, a insisté le directeur du Fonds.

Le ministère de la Justice a salué lundi dans un communiqué une „avancée majeure“ qui garantit une „réparation effective et intégrale“ aux victimes d’attentats, „en particulier pour celles qui sont les plus gravement atteintes“.

„Il y a une volonté d’approfondir l’indemnisation des victimes les plus gravement touchées et de leurs proches, plutôt que d’élargir le périmètre des personnes indemnisées“, a confirmé Julien Rencki.

„C’est un recul, ce n’est absolument pas une avancée“, s’est pour sa part insurgé Me Eric Morain, avocat de familles de victimes de l’attentat de Nice, qui dénonce un préjudice aux familles des blessés „considérablement diminué“.

„On essaie de faire rentrer avec un chausse-pied le nombre de victimes dans des cases, par rapport à un budget“, a-t-il estimé, parlant d’une décision qui „va multiplier les contentieux et les colères“, et „scandaliser“ les familles des victimes.

„Ce n’est pas du tout une victoire“, a abondé Me Gérard Chemla, avocat de victimes des attentats du 13 novembre et de Nice. Il a lui dénoncé „un message assez malsain de mépris au titre de la prise en considération des préjudices des victimes d’attentats qui manifestement cède devant les contraintes budgétaires“.

Selon les estimations encore provisoires du Fonds, 3.000 à 3.500 personnes environ pourraient bénéficier de ces nouvelles dispositions, qui devraient être mises en place dans les prochaines semaines. Le coût total est „très difficile à évaluer“ mais pourrait atteindre 20 millions d’euros, selon Julien Rencki.

La prise en compte du „préjudice d’angoisse“ générée par la conscience d’une mort imminente avait été réclamée par de nombreux avocats et associations de victimes d’actes de terrorisme, notamment pour les personnes touchées par la vague d’attaques qui a frappé la France depuis 2015.

Quelque 2.800 personnes ont été reconnues victimes dans les attaques de Paris et de Saint-Denis le 13 novembre 2015, qui ont fait 130 morts et plusieurs centaines de blessés. Plus de 2.100 demandes d’indemnisation ont été adressées au FGTI pour l’attentat de Nice le 14 juillet 2016, qui a fait 86 morts et plus de 400 blessés.

mehr lesen

Brésil: vers la fin de l’exploitation minière en Amazonie

Les autorités brésiliennes vont rétablir une interdiction d’exploitation minière dans une région de la forêt amazonienne, croit savoir l’agence Reuters, citant „une source connaissant le dossier“.

L’administration du président Michel Temer a décidé de révoquer un décret publié en août qui supprimait la Réserve nationale de cuivre et de métaux associés (Renca), une zone d’environ 46.100 km2, un peu plus grande que le Danemark.

L’exploitation minière est interdite dans cette région depuis 1984.

La décision, qui constitue une victoire pour les défenseurs de la forêt, sera publiée mardi au journal officiel, précise la même source.

mehr lesen

Un doublé de Lacazette offre la victoire à Arsenal

Grâce à un doublé de l’ex-Lyonnais (20e et 67e), les Gunners ont dominé West Bromwich 2 à 0 en clôture de la 6e journée de Premier League. Grâce à ce 3e succès en six journées, Arsenal remonte à la 7e place du classement, à six longueurs des deux leaders Machester City et United. en devenant le premier joueur des Gunners depuis Brian Marwood (1988) à marquer lors de chacune de ses trois premières apparitions devant son public.

Résultats de la 6e journée :

Samedi West Ham – Tottenham 2-3 Southampton – Manchester United 0-1 Stoke Chelsea 0-4 Everton Bournemouth 2-1 Burnley Huddersfield 0-0 Manchester City – Crystal Palace 5-0 Swansea Watford 1-2Leicester – Liverpool 2-3

DimancheBrighton Newcastle 1-0

LundiArsenal – West Bromwich 2-0

mehr lesen

Corée du Nord: la Corée du Sud veut «éviter l’escalade»

Les Etats-Unis doivent „éviter l’escalade“ face aux futures probables „provocations“ de la Corée du Nord, a estimé lundi à Washington la ministre sud-coréenne des Affaires étrangères Kang Kyung-Wha.

„Il est très probable que la Corée du Nord mène de nouvelles provocations“, a-t-elle estimé lors d’un discours. „Il est impératif que nous, Corée du Sud et Etats-Unis, ensemble, puissions gérer la situation (…) de manière à éviter une escalade ultérieure des tensions ou des affrontements militaires accidentels qui pourraient rapidement dégénérer“, a-t-elle ajouté.

LIRE AUSSI : 

» 

mehr lesen

Nicolas Sale (Le Ritz) élu „chef de l’année“

Nicolas Sale,

mehr lesen

La Fondation Nobel relève la dotation de ses prix

A une semaine de l’ouverture des prix Nobel 2017, la Fondation Nobel a annoncé lundi que les lauréats du prestigieux prix recevraient cette année une dotation d’un million de couronnes supplémentaires (105.000 euros), par rapport à 2016.

„Le conseil d’administration de la Fondation Nobel a décidé, lors de sa réunion du 14 septembre 2017, que le prix Nobel de 2017 s’élèverait à 9 millions de couronnes (944.000 euros)“, a annoncé l’institution privée basée à Stockholm, dans un communiqué.

En 2012, elle avait diminué la récompense de 20% à 8 millions de couronnes (839.000 euros) contre 10 millions depuis 2001, parlant d’une „mesure nécessaire pour éviter de mettre en péril le capital (de la Fondation) sur le long terme“ compte tenu de la crise financière.

„Bien que des efforts continus soient nécessaires pour renforcer les finances […] sur le long terme, la situation est désormais considérée comme stable“, a-t-elle précisé lundi.

La dotation des prix est prélevée sur les rendements du capital laissé à cet effet par le physicien suédois Alfred Nobel, le fondateur.

La médecine, traditionnellement le premier des prix Nobel décernés chaque année, sera annoncé le 2 octobre. Doivent suivre la physique le 3 octobre, la chimie le 4, la paix le 6 et le prix d’économie le 9 octobre. La date du prix de littérature n’est pas encore connue.

mehr lesen

Abrogation d’Obamacare: tensions au Congrès

Des dizaines de manifestants en fauteuils roulants ont perturbé lundi

mehr lesen

Turquie: la justice ordonne la libération d’un journaliste d’opposition

Un tribunal d’Istanbul a ordonné lundi la remise en liberté du journaliste turc Kadri Gürsel et le maintien en détention de quatre autres accusés dans le cadre du procès controversé de dix-sept collaborateurs du quotidien d’opposition Cumhuriyet.

Le juge a décidé que le chroniqueur, l’une des figures plus respectées du journalisme en Turquie, pouvait être libéré après 11 mois de détention, même s’il doit être jugé pour „activités terroristes“, a indiqué un correspondant de l’AFP. Le procès a été ajourné au 31 octobre.

Kadri Gursel devrait être libéré de la prison de Silivri, en dehors d’Istanbul, où il est détenu, dans la nuit de lundi à mardi.

Restent en revanche en détention le patron du journal Akin Atalay et son rédacteur en chef Murat Sabuncu, qui comme Kadri Gürsel sont détenus depuis 330 jours, ainsi que le journaliste d’investigation Ahmet Sik, arrêté fin décembre et détenu depuis 269 jours, et Yusuf Emre Iper, un comptable du quotidien détenu depuis 173 jours.

Les collaborateurs du journal sont accusés d’avoir aidé trois „organisations terroristes armées“: les séparatistes kurdes du PKK, un groupuscule d’extrême gauche appelé DHKP-C et le mouvement du prédicateur Fethullah Gülen, appelé FETO par les autorités et accusé d’avoir fomenté le coup d’Etat manqué du 15 juillet 2016.

Pour les défenseurs des droits de l’Homme, ce procès traduit le recul des libertés en Turquie depuis le putsch manqué, suivi de purges massives qui ont frappé les milieux critiques: élus prokurdes, médias et ONG.

Selon le site P24, spécialisé dans la liberté de la presse, quelque 170 journalistes sont détenus en Turquie.

Celle-ci occupe la 155e place sur 180 au classement 2017 de la liberté de la presse établi par RSF.

» Lire aussi – 

mehr lesen

Retour de Michel Denisot sur Canal+

Il va tourner une adaptation du format américain „Roundtables“, où „des personnalités, des artistes, des avocats, des hommes politiques viennent parler de leur profession entre eux“.

„Il y en a 5 ou 6 autour de la table et c’est un échange passionnant“, a-t-il dit. Les humoristes et les acteurs seront les deux premiers professionnels invités dans cette nouvelle émission. Le titre provisoire de l’émission est „Profession“.

Joint aujourd’hui par l’AFP, Canal+ n’a pas souhaité commenter l’information. Présentateur du Grand Journal pendant 9 ans, le journaliste de 72 ans est directeur de la rédaction de la version française du mensuel Vanity Fair depuis 2013.

mehr lesen

1 2 3 4 5 6 7 weiter

Quelle: lefigaro.fr